Morey-Saint-Denis

Compte-rendu Randonnée Pédestre du 28 septembre 2014

Photo0278      Photo0276           Photo0277

Dans le cadre du programme Com’com en fête, la Fédération Française de Randonnées en Côte d’Or a fêté ses 30 ans (1984-2014) à Morey !
Après un petit brouillard matinal, très beau temps pour cette Journée Départementale de la Randonnée Pédestre.

De nombreux marcheurs (plus de 1000) étaient présents pour s’aventurer sur les circuits de 5, 10, 15 et 20 km. Nous avons été accueillis chaleureusement par les bénévoles de l’association. Sourires et boissons chaudes au menu pour bien démarrer !

Les parcours débutaient tous par la Rue aux Loups, puis direction le tunnel du Tacot. Après un premier ravitaillement à Gevrey-Chambertin, continuation vers Brochon ; et pour ceux qui faisaient les 20 km, le ravitaillement suivant était à Chamboeuf.  Ce fût une pause bienvenue. Plus que 8 km pour finir la boucle !

Photo0279  R2   R3

Agréable randonnée (bien balisée) avec passage dans différents milieux  : vignes, forêt, plaine, agrémentée de points d’animation le long du parcours par : la Réserve Naturelle Combe Lavaux – Jean Roland,  l’association « Sur les les traces du passé » et la Ligue de Protection des Oiseaux de Côte d’Or.

Une ambiance festive attendait les randonneurs à leur retour au Cellier de Dionysos.

Merci aux organisateurs et merci aux participants d’avoir fait de ce rendez-vous une vraie réussite !

 R1

 

 

 

 …

Randonnée pédestre dimanche 28 septembre 2014

Rendez-vous pédestre le dimanche 28 septembre à Morey Saint Denis.
4 parcours de 5, 10, 15 et 20 km sont prévus.
Départ à 09h00 Salle des fêtes.
Venez nombreux en famille, entre amis ou seul (e) partager un moment convivial autour de notre village !

Renseignements et tarifs : Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de la Côte d’Or 21 au 03 80 41 48 62 ou cdrp21@orange.fr

Retrouvez tout le programme de Com Com en fête

Concert à Morey le 26 septembre 2014

Avis aux amateurs de jazz :

Dans le cadre du festival MUSIQUE AU CHAMBERTIN aura lieu à l’église de Morey un concert intitulé « Hommage à Cole Porter » le 26 septembre à 20h00.

Cette prestation est assurée par Laurent Naouri (baryton) et Manuel Rocheman (pianiste jazzman). Beau moment en perspective !

Réservations à l’ Office de tourisme de Gevrey-Chambertin.…

Morey-Saint-Denis bientôt site classé ?

 

IMGP0023

C’est parti !
La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement ( DREAL ) placée sous la tutelle du Préfet entame les premières consultations.
Qu’est-ce qu’un site classé ?
La loi du 2 mai 1930 aujourd’hui reprise dans le code de l’environnement s’intéresse aux monuments naturels et aux sites représentant un intérêt général du point de vue artistique, historique, scientifique ou pittoresque.
L’objectif est de conserver les caractéristiques de ces paysages.
La présence d’un site classé sur un territoire lui apporte une notoriété internationale et nationale et contribue avantageusement à la qualité de vie de ses habitants.
L’initiative d’un tel classement revient en général à l’Etat qui élabore un projet de périmètre et le propose aux acteurs du territoire.
Le projet est soumis à enquête publique.
Le site est ensuite classé par décret en Conseil d’Etat.

Pourquoi Morey-Saint-Denis ?
Morey-Saint-Denis se situe dans le périmètre de la zone inscrite dans le projet comme pouvant être classé sachant que ce site couvre la côte viticole allant de Nuits saint Georges à Marsannay-La-Côte.
Il va sans dire que ceci est lié à la candidature des Climats de Bourgogne au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Les contraintes ?
Le classement d’un site crée une servitude d’utilité publique qui s’impose aux documents d’urbanisme.
• Sont interdits affichage et publicité ( pas les enseignes … )
• Le camping et le stationnement isolé de caravanes
• Les travaux de nature à modifier l’état ou l’aspect du site qui sont réalisés sans l’autorisation spéciale du Préfet ou du Ministre.

ATTENTION
Ce classement n’a d’impact que sur les sites en eux-mêmes, secteurs naturels ou viticoles, éventuellement les hameaux et ne concerne pas les zones construites.
Pour information la Côte méridionale de Beaune est classée depuis 1992 pour une superficie de 4769 ha.
Jean-luc Rosier…

Bourgogne Magazine s’intéresse au « Pays de Gevrey »

Depuis 20 ans, Bourgogne Magazine cultive tout ce qui fait la Bourgogne : ses paysages, sa gastronomie, ses habitants, etc.
Dans ce numéro Bourgogne Magazine s’intéresse au « Pays de Gevrey » : ce poumon vert et pourpre entre Beaune et Dijon.
De la plaine aux hautes côtes, notre territoire se trouve bien représenté sur une vingtaine de pages.

Cette grande richesse de propositions, la Bourgogne l’a en elle et Bourgogne Magazine a le devoir de la mettre en relief. Dans ce numéro très dépaysant, un gros dossier de plus d’une vingtaine de pages est ainsi consacré à Gevrey-Chambertin. Pas aux grands crus et à l’image d’Epinal de la côte viticole, mais à cette réalité de la nature que l’on découvre en franchissant la Combe Lavaux, dans un environnement époustouflant… à quelques kilomètres seulement de Dijon.

Retrouvez le magazine en kiosque au prix de 6 €
Couverture Bourgogne Magazine "Pays de Gevrey"

Plus d’information sur le site de Bourgogne Magazine

Les espaces verts de demain… quelle politique ?

LES ESPACES VERTS DE DEMAIN ?

IMGP0194

La charte que nous nous imposons dès aujourd’hui est de réduire au maximum l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’entretien de nos espaces verts communaux. Dans cette perspective Morey Saint Denis va s’engager à développer des solutions alternatives au désherbage chimique systématique des espaces communaux. Cette démarche est une réponse aux enjeux environnementaux, culturels et économiques de notre société et est actuellement la politique adoptée par un grand nombre de communes en France et ailleurs. Cette politique permet également de préserver la biodiversité, de gérer au mieux les ressources naturelles comme l’eau et de permettre une meilleure gestion des déchets verts. Les alternatives au désherbage chimique comme par exemple le désherbage thermique, le choix de plantations résistantes aux maladies et demandant peu d’arrosage limitera la pollution dans notre village.

Un fauchage raisonné, un fleurissement alternatif complètera la palette.

Pour y arriver nous devrons effectuer un état des lieux de l’ensemble des espaces de notre village et projeter de donner à chaque lieu un entretien approprié établi sur 4 niveaux allant du très soigné aux espaces laissés volontairement naturels, c’est ce que l’on appelle la gestion différenciée     *. Il va sans dire que les abords du centre, mairie, église de même que le cimetière seront d’emblée considérés comme devant être classés dans la catégorie très soignés sur l’échelle des priorités. La participation des habitants dans une telle démarche est capitale. Merci d’avance de nous faire part de vos réactions.   • Gestion différenciée : consiste à aménager et entretenir des espaces verts en respectant certains principes d’ordre écologique afin de restaurer les équilibres naturels. Elle permet des économies de gestion en favorisant la biodiversité tout en réduisant les risques sanitaires. Jean-Luc Rosier 1er Adjoint…